Yeshida

Dans les brumes matinales d’un 11 avril, jour d’anniversaire de son père, Aster, Yeshida est apparu, d’un noir scintillant, le chanfrein surmonté d’une étoile blanche lumineuse. Dès ce premier jour sur terre, il s’est ouvert à voguer des uns aux autres dans le troupeau, ainsi qu’à sentir, toucher, ébahir les enfants venus pour un stage à l’association.

Doux, tendre et passionné, Yeshida veille sur ses camarades comme sur nous humains, avec un amour protecteur et une joie infinie.

 

Là où tu es, je suis,
Là où je respire, j’entends le souffle de ton cœur,
Là où souffle le vent, nos papilles savourent en silence,
Le parfum de la vie et de nos voies mêlées.

Prince de mes nuits,
Guide de mes jours,
Écho de la simplicité d’être,
Vibration rendue matière,

Tu brilles de ta présence,
Et accueilles de ton cœur
Immense,
Tous ceux qui viennent à ta rencontre.

Beauté Divine …
Merveille de l’Incarnation …

Yeshida